Marseille, son histoire et son marché immobilier

Marseille : on peut la considérer comme une ville à double visage : la  » ville grise  » et la « ville verte ». Selon les registres paroissiaux, la ville possédait la campagne (24 000 ha) dans les temps anciens.

Durant le 19e siècle, elle a entrepris de nombreuses infrastructures à savoir le système d’approvisionnement en eau potable, la création de fermes ou la mise en place de magnifique espace verte.

Le contraste étonnant créé par la ville d’un côté, et la campagne de l’autre est une caractéristique spécifique de Marseille. Consciente de l’enjeu que représente la préservation des espaces boisés, la mairie essaie tant bien que mal de contrôler l’expansion de la ville. C’est une politique qui date déjà du 20e siècle.

Après la Seconde Guerre mondiale, certaines vieilles bâtisses ont disparu ou ont été transformées, la pression de l’urbanisation étant de plus en plus forte.

Cette histoire a façonné la ville et a engendré des différences de valeurs entre les différents arrondissements de la ville. Par exemple, faire de la location d’appartements dans le 3ie arrondissement de Marseille n’aura pas du tout la même incidence sur votre portefeuille que pour un appartement dans le 13002.

Publicités

Une réflexion sur “Marseille, son histoire et son marché immobilier

  1. Pingback: Pourquoi recourir à une agence immobilière de Marseille ? | Blog communication

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s